C’est quoi un paradigme ? Comment on en change ?

Déjà 7 conférences depuis la publication de mon livre L’Unité, un paradigme pour les temps nouveaux ! Je trouve un grand plaisir à partager les sujets que j’ai travaillés pour ce livre, à échanger avec les participants, à faire connaître la réalité de l’unité du monde vivant… A aider ainsi au changement de paradigme et, par là, de civilisation.

Je ne connais le mot paradigme que depuis dix ou quinze ans et nombreux sont ceux qui le découvrent. C’est quoi un paradigme ? C’est une façon profonde de voir le monde, comme des lunettes invisibles que notre culture a posées sur notre nez et à travers lesquelles nous appréhendons le monde. Edgar Morin en parle en ces termes : « un paradigme règne sur les esprits parce qu’il institue les concepts souverains et leur relation logique (disjonction, conjonction, implication, etc.) qui gouvernent de façon occulte les conceptions et les théories scientifiques qui s’effectuent sous son empire. » Même les théories scientifiques sont sous l’influence d’un paradigme !! Nous tombons de haut, nous qui avons appris que la science était neutre !!

Un paradigme non seulement imprègne mais fonde une société, une civilisation… Et on ne le voit pas. On en a difficilement conscience puisqu’on baigne dedans. C’est la lecture du livre Ishmaël de Daniel Quinn qui m’a révélé le paradigme fondateur de notre civilisation moderne (j’en parle ici). Et plus tard, différents autres travaux comme ceux de Mohammed Taleb (compte rendu d’une de ses conférences).

Nous détruisons le monde dans lequel nous vivons car nous sommes au vrai sens du terme, en guerre contre lui, en guerre contre la nature : c’est la façon de voir le monde de notre civilisation qui nous y pousse.

Bonne nouvelle : même s’il est encore très puissant, ce paradigme est en déclin. Une autre façon de voir le monde se développe, remplaçant la séparativité par l’unité, la compétition par la collaboration, la hiérarchie par le réseau et l’égalité, la vision matérialiste par une vision plus large…

Comment on change de paradigme ? Par l’acquisition de nouvelles connaissances qui vont petit à petit nous imprégner, remplacer les anciennes et nous donner de « nouvelles lunettes ». Hier soir, lors d’une conférence, une personne a signalé le fait que les couvées de poussins sont curieusement plus ou moins importantes selon la météo des mois… qui vont suivre ! Selon qu’il y aura assez de grains pour nourrir la couvée… Et elle prenait cette image pour nous dire que les enfants d’aujourd’hui avaient le tempérament, l’ouverture du coeur et la force qu’il fallait… aux adultes qu’ils deviendront… pour bâtir la société de demain 🙂 La nature fait bien les choses 🙂

Article présent dans la rubrique Ce qui me passionne, Changement de civilisation.
 
N'hésitez pas à laisser votre commentaire ci-dessous.

1 commentaire

  1. André :

    Super, Geneviève, ce que tu dis là est très important. Je dirais même plus on a tous une vision du monde, un paradigme. Le savoir est fondamental. J’ai beaucoup à dire là-dessus, je me suis aperçu que chaque médecine relève d’un paradigme qui la rend performante et limitée spécifiquement. L’actuelle bataille contre l’homéopathie l’illustre bien mais je suis atterré de voir comment beaucoup de nos scientifiques sont ridiculement enfermés dans les limites de leur vision du monde parce qu’ils croient détenir la vérité exclusivement. Leur paradigme est un outil mental qui est spécifiquement adapté à certaines choses mais pas à d’autres ; qui fait des merveilles dans certains domaines mais est très limité dans d’autres. Ne pas le reconnaître est de la bêtise, je dirais même plus, de la connerie.

    Le 4 juillet 2019

Laisser un commentaire !

Votre prénom :
 
Votre message :