Abracadabra

Le changement d’année est propice à un retour sur l’année écoulée. Et a posteriori je me demande comment nos dirigeants ont pu à ce point bouleverser les vies de millions de gens dans un grand nombre de pays pour un virus pas si méchant que cela. Bien sûr, on peut comprendre qu’au départ nos dirigeants, très inquiets, aient pris des mesures disproportionnées. Mais aujourd’hui, ils pourraient considérer les faits avec recul, arrêter de diaboliser ce virus, arrêter de soumettre la population à des mesures liberticides, dont les conséquences pour de très nombreuses personnes sont dramatiques. Ils choisissent au contraire une forme de fuite en avant…

Que s’est-il passé ? Que se passe-t-il encore aujourd’hui ? J’ai l’impression que l’on a assisté à un gigantesque tour de passe-passe ! Abracadabra ! Pendant que la population était mise en état de sidération et que la peur de mourir de ce virus était entretenue quotidiennement, des décisions ont été prises aggravant la situation :

  • aucune information donnée sur les façons de renforcer son système immunitaire ;
  • interdiction de traitements apparemment efficaces ;
  • mise à l’écart des médecins généralistes ;
  • poursuite de la suppression de lits dans les hôpitaux ;
  • refus des aides proposées par les cliniques privées et les vétérinaires (pour la fabrication des tests notamment) ;
  • violentes attaques des personnes qui contredisent le discours officiel ;
  • Etc.

Le panorama est impressionnant…

J’ai été sidérée par la réponse d’Agnès Buzyn à la commission d’enquête sénatoriale : « Pourquoi avez-vous retiré l’hydroxychloroquine de la liste des médicaments pouvant être distribués sans ordonnance ? » Réponse : « Heu… Je trouve qu’en France on a tendance à consommer trop de médicaments… »

Autre grand étonnement : comment se fait-il que les médecins aient dans l’ensemble accepté sans broncher d’avoir été mis sur la touche au plus fort de l’épidémie et de recevoir des ordres sur ce qu’ils devaient ou non prescrire ? Le Dr Louis Fouché m’a éclairée à ce sujet : en dépit de nombreuses années d’études, la profession médicale s’est « prolétarisée », il leur est demandé maintenant d’appliquer des protocoles… Avec la dévalorisation personnelle qui accompagne ce processus.

Un aspect particulier de l’épidémie de covid a beaucoup compté : même bien portant, on pouvait être porteur du virus (asymptomatique) et surtout contagieux ! Cela a contribué à forger un nouvel état d’esprit chez beaucoup de gens : l’autre est potentiellement dangereux, je suis potentiellement dangereux, portons des masques et faisons très attention ! Une étude chinoise menée à Wuhan en mai-juin 2020 sur dix millions de personnes n’a trouvé aucun cas de contamination par des bien portants asymptomatiques, corroborant ainsi une étude coréenne et aussi les propos de Maria Van Kerkhove, responsable technique de la cellule chargée de la gestion de la pandémie à l’OMS le 8 juin : « il semble rare qu’une personne asymptomatique transmette la maladie ». Pourquoi donc la croyance d’une contagion possible par tous, visiblement erronée, est-elle toujours affirmée ?

Je regrette d’écrire une nouvelle fois sur cette crise, ou plutôt ce scandale, de la gestion du covid 19. J’espère que l’année 2021 nous ouvrira de nouveaux horizons, par les enquêtes judiciaires notamment, voire les procès… En attendant, il est évident que notre monde a beaucoup changé, que de nombreuses vies restent bouleversées et appauvries. Il apparait en outre de plus en plus qu’une seule façon de penser est autorisée, celle des « autorités » !

L’année 2020 que nous venons de traverser a eu aussi des résultats très positifs chez de nombreuses personnes : nous avons découvert ce qui compte vraiment pour nous, nous avons pris du recul par rapport à la folie destructrice de notre système, pris conscience de sa fragilité et de son effondrement en cours… Nous avons encore plus conscience des dérives antidémocratiques du système actuel et nous nous positionnons…

Et nous nous sommes encore plus émerveillés d’une autre magie : celle de la vie ! Un autre monde est plus que jamais possible, il est en route !

Article présent dans la rubrique Ce qui me tarabuste, Démocratie en question.
 
N'hésitez pas à laisser votre commentaire ci-dessous.

9 commentaires

  1. Betty :

    Merci Geneviève pour cet écrit et de rester tout de même positive

    Le 3 janvier 2021
  2. Max :

    Bonjour Geneviève, merci pour ton article. Très bien.
    Dans ma vision, il se prépare au niveau de la France, sans être du tout opportuniste ou quoi que ce soit des mots à la mode, une tentative de prise de contrôle du ministre de la santé, que tout le monde nous envie, sur l’éducation, la santé bien sûr, l’entreprise, la finance, la culture, l’alimentation, et cela pour plusieurs années, comme il est presque quotidiennement diffusé.
    Il va très probablement obtenir une prolongation avec mise à l’écart des députés et sénateurs, actée ou pas depuis longtemps.
    Cela ne va pas les gêner. Aucun député, sénateur, ministre ou conseillé n’a réduit à ma connaissance ses différentes rémunérations, bien que les hémicycles soient pratiquement désertés, beaucoup d’entreprises en grande difficulté, nombre de travailleurs indépendants passés à la trappe.
    Rien que cela.
    Ce qui m’étonne le plus est le manque de réactions. Des idées là-dessus ?
    Bien cordialement

    Le 3 janvier 2021
  3. Geneviève :

    Merci Geneviève, suis en parfaite adéquation avec ce que vous exprimez. C’est bon de ne pas se sentir seule. Oui la magie de la vie, de la beauté nous pousse à espérer, à continuer à vivre envers et contre tout.

    Le 3 janvier 2021
  4. Agnès :

    Merci pour cet article sur le traitement de la crise Covid .
    Cela permet un recul sur les directives et les manques de nos administrations et élus afin que nous prenions ou reprenions les rênes de nos responsabilités individuelles et collectives.

    As tu déjà fait ou prévu un topo pratique sur le renforcement de nos immunités ? Tant au plan alimentaire ( mon cher Watson) qu’au plan psychologique. Il me semble que beaucoup d’entre nous les ignorent.

    « Que le fracas de l’arbre qui tombe ne nous fasse pas ignorer le bruissement des pousses qui s’élèvent ». Cette phrase me semble bien rendre compte de notre présent.

    J’ai bien aimé la fin de ton article sur les aspects positifs de cette crise qui certes dénotent dans le pessimisme actuel , mais qui me semblent être ces pousses qui bruissent , sachons les percevoir et en prendre soin.

    Compassion, solidarité et confiance pour avancer dans l’inconnu, n’est ce pas un véritable voyage , le voyage auquel nous sommes invités , et si on y allait avec la joie au coeur…?

    En avant … avec créativité !
    MERCI

    Le 4 janvier 2021
  5. Hervey :

    Grand merci Geneviève pour cette missive qui me permet  de moins me sentir seul dans mon coin à réagir contre toutes ses aberrations.
    On ne peut même plus se rencontrer pour quelques séances de yoga du rire, alors que nous en avons si grand besoin présentement.
    Hervey
    animateur de yoga du rire et
    entraîneur de bonne humeur.

    Le 4 janvier 2021
  6. Geneviève :

    Que puis-je te répondre Max ? Déjà qu’il ne me semble pas qu’il s’agisse d’une prise de contrôle d’un ministre ou d’un ministère sur les autres mais de quelque chose de beaucoup plus global, qui n’est pas trop lié à des personnalités, mais à une idéologie, celle dont j’ai parlé dans mes 2 articles précédents. Ceux qui servent les ultra-riches défendent le système néolibéral coûte que coûte et les dégâts provoqués par ce système sont transformés en nouvelles sources de revenus : les marchés de l’éducation, de la santé, de la sécurité se privatisent et enrichissent les mêmes qui ont détruit ce qui pouvait rester d’un Etat social. Le nouvel horizon d’enrichissement (et de domination) est probablement le contrôle individuel renforcé comme ce qui existe en Chine et qui commence chez nous. Je ne sais pas s’il y a peu de réactions. Il n’y en a pas dans les médias principaux qui appartiennent aux puissants aux commandes mais il y en a ailleurs. Le mouvement des gilets jaunes en France a été étonnant et a permis à beaucoup de gens de bénéficier d’une éducation populaire bienvenue ! Ce qui me surprend quand même c’est le silence des partis de gauche (à part la France insoumise et les communistes) et celui, plus inquiétant encore, de la plupart des intellectuels. En voici deux qui analysent à mon avis bien ce qui se passe : Franck Lepage (interviewé dans Interdit d’interdire) et Michel Weber, philosophe, auteur de Covid 1984 (interview)

    Le 7 janvier 2021
  7. Geneviève :

    Bonne idée un article sur le renforcement de notre immunité. Même si je ne suis pas spécialiste, je m’informe et mets en place différentes choses. En attendant, je conseille le site https://regenere.org/ où il est vraiment question de santé 🙂

    Le 7 janvier 2021
  8. Rina :

    Je suis tout à fait d’accord avec ton analyse Geneviève et je ne comprends pas comment la majorité des gens ne réagit pas et accepte le discours gouvernemental comme celui des médias . Et cela même dans le milieu « intellectuel » . J’ai bon nombre d’amis de « gauche et écolos  » qui ne remettent pas en question toutes les affirmations du gouvernement et qui attendent avec impatience le vaccin !!! Je crois que tout simplement c’est la peur de la mort qui pétrifie le monde et ça le gouvernement l’a bien compris en créant ce climat de peur.
    Je suis choquée de voir comment on muselle, on ridiculise et on sanctionne les médecins qui ont un autre discours et qui proposent d’autre solutions.
    J’avoue que je suis inquiète sur l’avenir du système de santé en France quand on voit le déremboursement de l’homéopathie, l’attitude face aux Huiles essentielles et autres médecines douces mais pas moins efficaces. Jusqu’à quand pourrons -nous choisir la manière de nous soigner sans que cela nous coûte une fortune, sans être discriminé.
    Je suis désolée mais pas facile de rester optimiste dans ce contexte.
    Il est temps que la jeunesse prenne le pouvoir car là est le creuset de nouvelles idées pour changer ce monde.

    Le 16 janvier 2021
  9. Geneviève :

    Juste en commentaire rapide, Rina, une bonne nouvelle : des médecins se sont regroupés nombreux, parlent et travaillent. Il y est question de prévention, de traitements précoces, de médicaments qui ont fait leurs preuves, de contestation des mesures liberticides en cours… Retour au bon sens ! Leur conférence de presse du 12 janvier : santé libre

    Le 17 janvier 2021

Laisser un commentaire !

Votre prénom :
 
Votre message :