Les non -vaccinés sont en meilleure santé que les autres

Une info qui n’est pas passée dans nos médias français. Les résultats de la première étape d’une étude mené par l’institut Robert Koch, la plus haute instance de santé allemande, ont été publiés en octobre 2010. Cette première étape a duré trois ans (2003-2006), la suivante est en cours (2009-2012). La première étape a porté sur plus de 17 000 enfants de 0 à 17 ans. Sur chacun d’eux, 1500 données ont été recueillies. En Allemagne, la vaccination n’est pas obligatoire, il a donc été possible de comparer la population des vaccinés à celle des non -vaccinés sur un très grand nombre de critères. Les résultats montrent des différences spectaculaires entre les deux populations en termes d’allergies, asthme, diabète, hyperactivité, maladies infectieuses, etc. Même sur les problèmes de vue !

Sylvie Simon a rédigé un article pour la revue Nexus (novembre-décembre 2011), elle cite aussi les résultats d’un certain nombre d’autres études de par le monde sur le sujet.

Son article en pdf (8 Mo) est  ici  .

On peut aussi découvrir des témoignages post-vaccinations (et des argumentaires pro-vaccination) dans les discussions sur le site danger-sante.org

Article présent dans la rubrique Ce qui me tarabuste, Industrialisation du vivant.
 
N'hésitez pas à laisser votre commentaire ci-dessous.

2 commentaires

  1. Jean Philippe :

    Jean Philippe :
    En tant que chirurgien dentiste et professionnel de santé, j’ai refusé de me faire vacciner contre l’hépatite et j’ai lu le livre de Jean Helminger: « La médecine retrouvée « qui expose les risques des vaccinations excessives. (BCG) Cependant, je pense que certains vaccins sont utiles, comme le tétanos, la polyo, (dttab). je ne suis à jour dans aucun de mes rappels depuis 30 ans!
    Le problème est toujours entre risque et bénéfice, et si nous sommes si nombreux sur la terre, c’est aussi grâce à certains vaccins……mais trop, c’est trop, et les Français ont fait preuve de bon sens l’an dernier en refusant de se faire traiter pour cette nouvelle grippe qui a coûté un prix fou à la sécu, pour les vaccins qui ont été détruits!
    Il est certain qu’on vaccine trop: bcg à des enfants de quelques semaines alors que la tuberculose ne se rencontre pratiquement plus dans les milieux favorisés (bonne hygiène!)
    Autrefois, la rougeole était une maladie infantile!
    Une de mes amies, directrice du centre de transfusion sanguine de Genève et conférencière en trois langues sur le sang me disait qu’il faudrait des tests très poussés et très chers pour être sûr que l’on ne perturberait pas le système immunitaire avec le vaccin contre l’hépatite.
    Il y a aussi les conservateurs des vaccins: anciennement mercure et maintenant aluminium, précurseur de l’alzheimer! jphf1@free.fr

    Le 19 décembre 2011
  2. Annie :

    LA PREVENTION, L EAU POTABLE, UNE NOURRITURE EXEMPTE DE PESTICIDES , PAS DE NOURRITURE INDUSTRIELLE PERMET D AVOIR UN CORPS SAIN ET APTE A SE DEFENDRE ET DEVELOPPER UNE BONNE IMMUNITE LES INDUSTRIELS NE PENSENT QU AU PROFIT ET SE FICHENT DES CONSEQUENCES DE LEURS PRODUITS NEFASTES DIRE QUE L ON S ELOIGNE DE PLUS EN PLUS DE CELA EST UN EUPHEMISME 🙁

    Le 19 février 2012

Laisser un commentaire !

Votre prénom :
 
Votre message :