Une possibilité d’action pour stopper le traité transtlantique

 

En ce moment, dans notre dos, le traité transatlantique se négocie entre des fonctionnaires européens et américains. La démocratie est absente pourtant l’enjeu est très grave : augmenter encore plus le pouvoir des grosses entreprises, leur donner le droit de faire sanctionner des Etats qui prendraient des mesures qui leur feraient perdre des marchés. On croit rêver. Pourtant c’est en cours.

On sait déjà que les lobbies sont extrêmement puissants auprès des instances politiques. Ils travaillent sans relâche auprès des responsables politiques et administratifs pour augmenter leurs gains (1). Avec ce traité, ils pourront même s’épargner cette tâche !

Une possibilité d’action

Il existe une consultation publique européenne sur le sujet. Par contre les questions sont très techniques (et donc difficiles d’accès au commun des mortels). Un site propose de nous simplifier la tâche et propose des réponses types en plus d’expliquer la marche à suivre.

C’est un peu plus long que quelques clics, car il y a des copier coller à faire. Il y a 13 questions. L’ensemble prend 10-15 minutes. C’est une action qu’il ne faut pas négliger à mon sens, car le sujet est extrêmement grave et urgent. (l’enquête est ouverte sur un délai très court : clôture le 6 juillet.)

Voici le site en question. Sur la page vers lequel il renvoie, il y a tous les liens et les explications pour poursuivre la démarche.
http://www.no-transat.be/plus-infos/mobilisation-generale

Merci de faire la démarche et de diffuser largement à vos réseaux.

(1) dernier exemple en date : le projet de loi sur les ondes électro-magnétiques, déposé par Laurence Abeille, députée EELV, arrive à l’assemblée vidé de sa substance par la commission ad hoc du Sénat ! Il n’est même plus question de protéger les jeunes enfants ! (pétition à signer ici )

Article présent dans la rubrique Ce qui me tarabuste, Le dysfonctionnement de l'économie, Non classé.
 
N'hésitez pas à laisser votre commentaire ci-dessous.

2 commentaires

  1. clotilde :

    même si je n’ai pas pris le temps de lire toutes les réponses et de bien comprendre toutes les questions, j’ai pris le temps de cette action. Ce TAFTA est un scandale. Même si cela fera beaucoup de réponses identiques, au moins cela montre le désaccord de la population européenne… enfin au moins une partie…

    Le 18 juin 2014
  2. Geneviève :

    De mon côté, j’ai ajouté assez souvent une petite phrase de mon cru, de préférence en début de réponse, pour obliger les fonctionnaires à lire les réponses. Mais ce sont effectivement des termes « imbitables » comme on dit, un affront de plus à la démocratie.

    Le 18 juin 2014

Laisser un commentaire !

Votre prénom :
 
Votre message :